Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Top

Le DHA : OMEGA 3 d’algue

Le DHA Oméga 3 d’algue. L’oméga 3 DHA (acide docosahexaénoïque) est un acide gras essentiel pour tous et à tout âge.

la dose journalière recommandée en alimentation + supplémentation est de 250 mg. C’est le composant indispensable des membranes cellulaires : cœur, cerveau, nerfs, rétine (y compris chez le  fœtus)

L’apport de DHA ‘en direct’ est nécessaire (via l’alimentation ou la supplémentation) puisque ni la conversion de l’ALA (acide alpha-linolénique qui se transforme à hauteur d’environ 10% en EPA et entre 2 à 5% en DHA) ni la conversion de l’EPA (acide eicosapentaénoïque) ne suffisent à fournir au corps la dose essentielle de DHA (végétariens ou non)

L’apport direct d’EPA n’est pas toujours conseillé pour les femmes enceintes.

L’apport de DHA alimentaire ne peut se faire que via la consommation de poissons gras or la pollution du poisson s’aggrave (de plus les huiles de poisson apportent EPA+DHA  or l’apport direct d’EPA peut avoir des contres indications).

Le DHA d’algue de culture, parfaitement  sain, peut se reconvertir à hauteur de 12% en EPA si le corps en a besoin. C’est ce DHA d’algue qui est utilisé pour enrichir les laits maternisés aux États Unis.  Supplémentation via Le DHA d’algue sans avoir à s’exposer à la pollutioin du poisson et des huiles de poisson, et sans déséquilibrer la biodiversité marine via d’importants prélèvements de poissons, krill etc.

Le DHA d’algue participe donc au développement et au soutien du système nerveux et cérébral : le DHA est prévalent dans les membranes des neurones, également dans la rétine et il participe donc au soutien des performances visuelles (nerf optique, hydratation lacrymale, DMLA).

Des niveaux adéquats de DHA sont indispensables au développement cérébral et cognitif pendant la grossesse et la petite enfance, et en raison de son importance dans le développement de l’œil, du cerveau et du système nerveux, l’apport en DHA dans la diète maternelle est trés important. Le lait maternel doit contient 0,2% de DHA…

Le DHA d’algue est également particulièrement bien adapté aux personnes qui doivent par exemple optimiser leur capital cérébral; les recherches scientifiques le mettent en avant dans de multiples domaines en fait

Il est nécessaire de s’assurer de son absorption, même par les organismes les plus sensibles, pour une recharge efficace. En effet, en cas de pathologies digestives ou autres faiblesses, la digestion des acides gras insaturés,  donc de l’oméga 3, peut ne pas être efficace. Il faut apporter à l’organisme tout ce qui le soutiendra dans cette étape cruciale pour que les nutriments essentiels soient assimilés et donc que la supplémentation soit efficace.

Pour aller plus loin consultez notre article sur la digestion des acides gras

Les informations présentes sur le site ne constituent pas des avis médicaux et ne sauraient engager la responsabilité du site ou de ses rédacteurs. Les compléments alimentaires ne doivent pas se substituer à une prise en charge médicale ni à un régime alimentaire varié, équilibré et à un mode de vie sain. Ils doivent être tenus hors de portée des enfants. Toujours prendre un avis médical, surtout pendant la grossesse. Les ingrédients étant naturels, les teneurs en nutriments annoncées (vitamines, oligo-éléments, polyphénols) peuvent varier légèrement. Ne pas consommer en cas d’allergie à l’un des composants ou en cas d’obstruction des voies biliaires.